Avertir le modérateur

12/12/2012

Une famille à la rue !

est rep. 15 octobre 2012.jpg

Read More


 


 

Mercredi 5 décembre : Une semaine d'hébergement supplémentaire pour la famille accueillie au foyer du Grand Sauvoy jusqu'au 13 décembre.

 

Image (8).jpg


Jeudi 29 novembre : Une semaine d'hébergement supplémentaire pour la famille accueillie au foyer du Grand Sauvoy jusqu'au 6 décembre.


Mercredi 28 novembre : Peut-être bientôt une éclaircie avec la circulaire Valls section parents.

Pour les parents, le gouvernement exige cinq ans de présence en France et un enfant scolarisé depuis au moins trois ans. Ils doivent  contribuer effectivement à son éducation. Cette famille est concernée par ces critères qui entrent en application le 3 décembre selon l'argumentaire du ministre :

circulaire valls.pdf

 

er 26 novembre.jpg


Vendredi 23 novembre 16 heures : Dernière minute : suite à une intervention de la Préfecture : la famille sera hébergée jusque jeudi 29 novembre au foyer du grand Sauvoy ! Nous n'avons pas d'informations pour la suite.

Jeudi 22 novembre 23 heures :

Sans abris : la mobilisation paie…

… pour l’instant.

Ce soir, il était prévu que quelques militants s’associent aux salariés de Vivre dans la Ville et s’installent pour la nuit avec la famille Rom sans abri aux alentours de la Préfecture de Meurthe-et-Moselle.

80 personnes environ se sont rassemblées Place Stanislas pour soutenir cette famille.

La représentante de la Préfecture avait assuré cet après-midi même au juge du tribunal administratif qu’il était inenvisageable de trouver un hébergement d’urgence à la famille car tout était saturé, et que des familles prioritaires attendaient elles aussi une solution. Cela corroborait les dire du Samu social, venu nous apporter hier soir des sacs de couchage devant la mairie de Vandoeuvre, et qui nous avait assuré que ce n’était pas la peine de composer le 115 les jours suivants, rien ne pourrait leur être proposé.

Ce soir, surprise. Un appel au 115 a suffit pour que l’on nous indique que la famille pouvait être hébergée, pour la nuit, au Foyer du Grand Sauvoy à Maxéville.

C’est toujours un jour de sursis. A cette annonce, les larmes ont coulé sur les joues de l’ainé de la famille.

Espérons que cet hébergement pour une nuit n’a pas de rapport avec la visite du ministre de la Ville demain à Vandoeuvre.

Les personnes présentes ce soir se sont engagées à se mobiliser jusqu’à ce qu’une solution durable soit trouvée pour Marvin, Merkan, Vanessa, Laoura, Sedat et leurs parents.

EST REPU 23 NOVEMBRE.jpg

Reine 1.jpg

Reine 2.jpg

Jeudi 22 novembre 9 heures :

Mercredi 21 novembre une maman, un papa et 5 enfants de 4 à 14 ans ont dormi dehors, devant la mairie de Vandoeuvre, sur le sol glacial de la camionnette mise à disposition par l’association Vivre dans la Ville. Deux éducatrices-eurs sont restés avec eux toute la nuit.

Le 115 est passé apporter des duvets chauds, quelques personnes sont venues apporter leur soutien, la police est venue aux informations…

Il n’y a toujours pas de solution pour eux alors nous passerons la nuit de jeudi à vendredi avec eux à Nancy avec camionnette, tentes et couvertures. Nous vous appelons à nous rejoindre jeudi à 18h30 place du colonel Driant pour monter "en force" place Stan et leur apporter votre soutien !


Quelques clichés de la nuit dernière:

P1120975.JPG

P1120977.JPG

P1120978.JPG

P1120980.JPG

P1120981.JPG

P1120982.JPG

P1120984.JPG

P1120985.JPG

P1120988.JPG

 

6° celcius

P1120990.JPG

 

23h59 :

P1120991.JPG

 

6h07 :

P1120996.JPG

 

EST REPU 22 NOVEMBRE.jpg

 


Mardi 20 novembre :

 

De mauvaises nouvelles concernant la famille que nous accompagnons.

 

Depuis plus d’un mois nous faisons un appel à la solidarité .

Voici un communiqué de presse adressé largement.

 

 Mardi 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant .

 

Educateurs à l’association Vivre dans la ville à Vandoeuvre, nous nous demandons comment nous allons pouvoir les respecter alors que c’est notre mission et notre engagement. Les respecter pour  5 enfants, âgés de 4 et 14 ans, les deux plus jeunes étant de santé fragile. Si nous ne trouvons pas de solution, à partir de mercredi soir, ils dormiront dans la rue (si le froid le leur permet).

Pourquoi ? A cause de la situation administrative de leurs parents. Leur père est en situation irrégulière. Leur mère, reconnue adulte handicapée a demandé une autorisation de séjour pour soins et attend d’être convoquée par le médecin assermenté par la Préfecture. Aucun hébergement possible, même d’urgence malgré toutes nos démarches depuis plusieurs semaines du fait de la situation administrative des parents.

Grace à la solidarité, nous avons pu jusqu’à aujourd’hui leur assurer au jour le jour un abri. Mais nous sommes au bout, au bout du bout.

Ces enfants sont en France depuis leur plus jeune âge, le dernier y est né. Ils y sont scolarisés, y ont leurs amis. Ils ne connaissent pas d’autre pays que celui des droits de l’homme.

Alors, faute d’autre perspective,  il ne nous restera plus qu’à les accompagner dans la rue mercredi  soir, avec tentes et couvertures, en espérant que rapidement,  le respect des droits de l’enfant  (re)deviendra une réalité pour eux 5.

Nous nous tenons à votre disposition pour vous donner de plus amples informations sur la situation. Les parents de ces 5 enfants acceptent aussi d’être contactés.

Pour l’équipe éducative de Vivre dans la Ville : Claire Lefebvre  06.46.32.35.34, Jean-Christophe Berche 06.46.32.35.40

 

S’ils doivent dormir dehors, ils ne seront pas seuls, au moins les premiers jours !


Vendredi 26 octobre :

Nous revenons vers vous pour la famille de 7 personnes que nous accompagnons et qui est toujours sans domicile. Nous avons fait beaucoup de démarches avec eux qui, nous l'espérons, aboutiront mais ce sera long ... très long. Il va falloir tenir dans la durée. Alimentation, vêtements, dépenses quotidiennes ... ça peut aller mais l'hébergement ... Rien de rien en vue!

 

 Alors, on cherche des idées pour trouver, acheter ou louer une caravane pas chère....

 Si vous avez une piste, on est preneurs!

 Merci tout plein,

 Les védévés - 06 46 32 35 34 (au cas où)

 Et pour info :

 Cercle de silencele samedi 27 octobre à 15h
  place Stanislas à Nancy

Parce que des dizaines de familles de demandeurs d’asile sont à la rue à Nancy depuis des semaines
 
Parce que les situations inacceptables sont toujours aussi nombreuses au niveau national…

Nous devons être nombreux pour exiger des solutions.

Manifestation unitaire à partir de 15h45.

 

Lundi 8 octobre :

 

Un petit appel à la solidarité  :

 

Nous recherchons en urgence une solution d'hébergement pour une famille avec 5 enfants de 4 à 14 ans. La maman a de gros problèmes de santé, le plus jeune des enfants a peut-être un problème cardiaque. Ils sont à la rue parce qu'en situation irrégulière. Les enfants n'ont pas été rescolarisés à la rentrée. L'ARS et le PAU sont à saturation. Nous sollicitons le préfet pour une régularisation à titre humanitaire, M. Dinet pour un relogement temporaire. La mairie de Vandoeuvre ne peut rien proposer. Nous leur avons payé des nuits d'hôtel mais nous arrivons à nos limites.

 Auriez-vous une piste pour un hébergement?

  Sinon, nous faisons appel à votre générosité pour pouvoir leur garantir un toit le plus longtemps possible.

 

 

PS : nous craignons d'être encore souvent sollicités par des familles. Vous aussi peut-être? Nous réfléchissons aussi à des actions plus collectives, que ce soit professionnellement, politiquement, humanitairement, .......

 

 


 


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu